Train vapeur à Richelieu

En cet après-midi maussade d’automne, j’ai eu l’opportunité de visiter les hangars de l’association Touraine Train Vapeur à Richelieu, qui proposait autrefois des balades en trains touristiques sur la ligne Richelieu – Chinon pendant près de trente ans (1974-2004). J’ai donc profité de cette occasion pour faire quelques prises de vue, presque dans le style de l’urbex (exploration urbaine), puisqu’à première vue, ce matériel ferroviaire (quelques locomotives et wagons, dont l’un des wagons faisait partie de la légendaire ligne de l’Orient-Express) paraissait à l’abandon. Entretemps, les trains à vapeur de Richelieu ont pris pour la majorité la direction de Thouars, puisque l’association a changé de nom : Train à vapeur thouarsais, et a déménagé en grande partie son matériel ferroviaire à Thouars dans le département des Deux-Sèvres, pour renaître sous la forme d’un projet de circulation touristique, qui verra le jour en fonction de la rénovation prévue de la locomotive 141 C 100.

Cette locomotive 141 C 100 avec son tender 22 B 609, est la seule machine encore préservée, d’une série produite à 250 machines entre 1921 et 1923. C’étaient des locomotives à vapeur du type Mikado construites pour l’Administration des chemins de fer de l’État. Vous retrouverez plus d’informations à ce sujet sur cette page de Wikipédia.

_MG_6834BW

IMG_1311

IMG_1297BW

IMG_1301BW

IMG_1303BW


IMG_1306-2

 

_MG_6860BW

IMG_1296

_MG_6825

IMG_1309