Astuce : numériser des diapos ou des films 6 x 6 avec un scanner standard

Au début des années 80, j’avais réalisé quelques prises de vues avec mon premier appareil photo : un Lubitel 166 (au format 6 x 6). Mon père m’avait certes développé les négatifs, mais je n’avais pas eu l’occasion de faire des tirages, ni de numériser les films, car ne disposant pas de scanner avec un dos pour les diapos ou négatifs. Et pourtant récemment, j’ai eu l’idée d’utiliser un scanner ou une imprimante intégrée (imprimante + photocopieuse + scanner) standard pour numériser ces négatifs dans une qualité déjà assez intéressante qui correspond à une résolution de 2679 x 2679 pixels, soit environ 7 millions de pixels, et ceci en disposant les négatifs et/ou les diapos sur la vitre du scanner et en utilisant une source lumineuse par dessus, comme dos rétro-éclairé : c’est à dire une tablette (avec un écran blanc) ou un smartphone/phablette !

Etrangement, cela fonctionne bien pour les négatifs noir et blanc avec le logiciel du scanner avec les pré-réglages suivants : 1200 dpi (ou plus ou moins, selon les performances du scanner), et correction du rétro-éclairage : faible. Par contre, pour des négatifs ou des diapos en couleurs, le scanner n’est pas capable de reconnaître la couleur et j”obtiens une numérisation monochrome (voir l’exemple avec un négatif 24 x 36, dont la résolution trop faible n’est pas intéressante).

Ces photos de montagnes du Parc des Ecrins ont été prise avec un film ILFORD FP4 125 Asa.

Parc-des-Ecrins-12

Parc-des-Ecrins-2

Parc-des-Ecrins-2

 

Mayence